Atelier de Fabrication de Deshydrateur de fruits

De Defko Ak Ñiëp Fablab
Aller à : Navigation, rechercher

Présentation

Les 27 et 28 Avril a eu lieu un atelier de construction d'un deshydrateur solaire. Cela permet de conserver très longtemps et de transporter facilement des aliments qui sinon auraient été gaspillés. Au Sénégal, à peine 43% des fruits et légumes produits sont consommés. Cela est causé par des évolutions dans les comportements des consommateurs, des structures économiques déséquilibrées et un manque d’infrastructures permettant le stockage, la conservation et le transport des denrées dans de bonnes conditions. Pour éviter ce gaspillage de ressources, de travail et améliorer la souveraineté alimentaire nous (MakeSense) proposons d’animer un atelier « Cuir de fruit » en partenariat avec l’entreprise Fwee qui a déjà démontré l’impact social, économique et écologique d’une telle solution. L'atelier se déroulera au centre de réinsertion sociale de Sicap Liberté, au niveau du jardin Jet d'Eau et du fablab, en face de la mosquée au niveau de immeubles rond-point Jet d'Eau.

Des fruits secs en open source

J’ai toujours été un gros consommateur de fruits séchés : quand je sautais régulièrement les petits déjeuner ils me permettaient de tenir le coup sans avoir à m’empiffrer de junk food pleines d’huiles de palme aux arômes et aux conservateurs de synthèse. Quand j’ai voulu diminuer mon impact écologique, Je pouvais les acheter en vrac, en local et en bio. Quand je faisais du sport je pouvais emporter de quoi recharger mes batteries sans trop me charger et sans craindre des problèmes de conservation... Mais jamais je n’aurais imaginé qu’un jour je me retrouverais à animer un atelier de construction desehydrateur solaire au Sénégal . Je vous propose de me suivre dans cette histoire...


Une technique d’utilité publique

On redécouvre en Europe aujourd’hui l’incroyable potentiel, tant sur le plan écologique, nutritionnel ou économique d’une technique ancestrale encore très répandue dans beaucoup de pays. De plus en plus d’entrepreneurs sociaux qui s’emparent et réinventent avec succès la déshydratation de fruits chez nous:

Elena de 3 fois bon a commencé à produire des friandises pour proposer à son fils une alternative aux bonbons industriels à la composition douteuse. Soizic a su démontrer avec Fwee la validité d’un modèle économique qui utilise la déshydratation comme une opportunité pour les horticulteurs de revaloriser, conserver et transporter efficacement leur surplus de production. Fwee est devenu un symbole de la lutte contre le gaspillage alimentaire en France et sa fondatrice Soizic a été contactée par de nombreux agriculteurs qui y voient un moyen d’améliorer leurs revenus.

Fruits séchés

Face à cet engouement, on s’est tout naturellement dit : et si on essaimait ces techniques de déshydratation à bas coût dans le monde entier ? Il fallait cependant vérifier que l’engouement sur le terrain suivrait et que les nombreux modèles proposés sur internet fonctionnaient réellement

Que pourrait-on faire au Sénégal ?

Au Sénégal, les causes du gaspillage alimentaire sont essentiellement liées à une saisonnalité très forte et à des infrastructures de transport et de conservation insuffisantes. L’organisation de l’atelier de construction a tout de suite suscité un fort engouement. Revenait toujours ce constat : «  en Casamance [région du Sud du Sénégal] il y a des quantités gigantesques de mangues qui se gâtent partout et qui ne peuvent être ni consommées à temps, transformées ou transportées ».

Il semblerait que si les chiffres des pertes alimentaires s’élèvent à près de 40% en moyenne, on atteigne carrément 70% pour les mangues. Mais les opportunités sont nombreuses pour d’autres aliments car la déshydratation pourrait intervenir pour sécher les feuilles d’hibiscus et faire du bissap, sécher les poissons sur les zones côtières, réaliser des brochettes de pomme de cajou séchée pour proposer une alternative à la viande… Mon premier conseil : Avant de vous lancer dans la construction d’un déshydrateur prenez le temps de réfléchir au projet dans sa globalité : quels sont les besoins, le contexte social, les perspectives et les problématiques du territoire?

Mangues

Bien choisir aussi ses interlocuteurs et bénéficiaires

Pour l’occasion, nous avons invité 2 coopératives de producteurs. Essayez de travailler en collaboration avec des agriculteurs auprès de qui les techniques de déshydratation pourraient avoir le plus fort impact et qui pourront donner une pérennité économique à l’expérimentation. L’atelier a été organisé en collaboration avec le Fablab DefKoakniep qui dans le cadre du festival Afropixel recevait pour Nomade des Mers. Cette expédition sur le thème de la diffusion des savoirs low tech vise à découvrir, documenter et reproduire les innovations simples et efficaces pour résoudre les défis majeurs de la société. Travailler avec ces structures disposant de locaux et de réseaux sur place, habituées à l'événementiel et équipées en outils de travail a fait gagner beaucoup de temps et de confort dans l’organisation de l’atelier.


Découpe des éléments avec la CNC par Dodji Honou, Manager du FabLab

Comment procéder ?

Ce qui suit est une description du principe de fonctionnement et des étapes clés dans la construction du deshydratateur.

Je ne m’attarde pas ici sur les aspects techniques d’autant plus qu’ils sont quasi intégralement repris dans un tuto génial très bien réalisé et qui m’a semblé être le modèle le plus économique et répondant le mieux au cahier des charges fonctionnelles.

Mon atelier avait surtout une finalité pédagogique et tout comme avec mes participants, je vous laisse le soin d’imaginer comment adapter l’expérimentation en fonction des ressources, compétences et besoins locaux. Sachez qu’a minima, vous pouvez réaliser un déshydrateur avec 2m2 de contreplaqué 1 cm, un surface équivalente en grillage, des tasseaux de 1 cm et de 3 cm d’épaisseur, une quarantaine de vis et de clous et une plaque de verre ou de plexi et que armée d’un crayon, d’une scie, d’un marteau et d’un tournevis une petite équipe de 5 personne pourra aisément finir le travail en une journée.

Le principe

Principe et Matériel
Dessin du Déshydrateur Solaire

Le principe est extrêmement simple et laisse donc place à la créativité pour tout réaliser en matériaux de récupération et pour améliorer le processus ou partir d’éléments existants comme une commode.

1- Le coffrage de chauffage d’air est recouvert d’une surface transparente et est orienté au soleil

a.Le degré d’inclinaison varie selon la latitude et il est important de pouvoir facilement déplacer le déshydrateur pour pouvoir suivre la course du soleil

b.Le coffrage est rempli de grillage sombre qui attire les rayons et maximisent le volume de contact entre l’air et le grillage

c.Le fond du coffrage est recouvert de surface réfléchissante comme des feuilles d’aluminium pour pouvoir renvoyer les derniers rayons sur le grillage

2- L’air ainsi chauffé monte, dirigé par la plaque transparente vers le caisson de séchage

a.Des racks amovibles sont disposés à l’intérieur du caisson sur des coulisses transversales

b.Les racks sont composés d’un cadre sur lequel on a tendu un grillage de qualité alimentaire dont le maillage laisse passer l’air mais sur lequel on doit pouvoir étaler le la purée

c.Les aliments sont disposés sur les racks et ainsi en contact avec l’air chaud se déshydrate. Attention, au-delà de 65°, les aliments commencent à cuire ce qui ne donne pas les mêmes résultats et altère la qualité nutritionnelle

d.Des ouvertures en haut permettent de Controller la ventilation et la température, plus c’est fermé plus la température monte et moins l’humidité peut être évacuée

3- Le déshydrateur doit protéger les aliments

a-Les aliments ne doivent pas être en contact direct avec le soleil

b-Les entrées et sorties d’air doivent être grillagée et surélevées pour éviter tout contacts avec d’éventuels nuisibles volants ou rampants

c-Les jointures doivent être hermétiques pour éviter les fuites thermiques et les intrus

Le déroulé

1- Découpez les planches de bois et les tasseaux aux dimensions désirées.

a-Vous pouvez vous inspirer des patrons fournis par le tutoriel

b-Vous pouvez faire découper le contreplaqué à la CNC pour réaliser certains éléments comme les racks

2- Préparez les aérations supérieures, inférieures et les racks y fixant le grillage avec des clous ou une agrafeuse

Atelier Déshydrateur solaire

3.Fixez symétriquement les tasseaux de 1cm avec des clous sur l’intérieur des faces latérales pour servir de coulisse

Image Atelier 2

4.Fixez les faces latérales ensemble avec les tasseaux de 3cm en les vissant depuis l’extérieur

5.Fixez les aérations supérieures et inférieures

6.Fixez le toit, le fond du caisson de chauffage et l’avant du caisson de séchage

Image Atelier 3

7.Reproduisez le système d’ouvertures coulissantes supérieures

8.Remplissez le caisson de chauffage avec le grillage sombre et fixez la plaque transparente

Image Atelier 4


9.Fixez la porte arrière avec des charnières

Deshydrateur

10.Fixez les pieds

Passons au choses sérieuses : Les meilleures recettes!

Dans le cadre de l'expérimentation nous avons coupé des fines tranches de mangues et de bananes et des tranches un peu plus épaisse d’ananas. Nous avons exposé le déshydrateur de 10H à 16H30 à un soleil moyen, une température extérieure de 25 degré et un air assez sec.

Aliments dans le déshydrateur

Les aliment situés sur le rack inférieur était mieux deshydratés

Les mangues était parfaitement déshydratées, les bananes presque entièrement

Les ananas étaient encore humides à l’intérieur du fait que les tranches étaient un peu épaisses

Fruits produit

Et si on créait une plateforme d’échange de bonnes pratiques pour essaimer des deshydrateurs solaires partout ?

Je ne suis pas particulièrement bricoleur et la plupart des participants tenaient une scie pour la première fois. Cet atelier a su démontrer que en moins d’une journée, on pouvait créer un modèle fonctionnel pour un coût très raisonnable.

Fruits produit